Human ChakraLe mot « Chakra » vient du sanskrit. Il signifie roue ou disque. Les chakras sont des centres énergétiques, invisibles à l’œil nu, ils ne font pas partie du corps physique, mais de ce qu’on appelle les corps subtils…. En se situant sur toute l’envergure du corps, les sept chakras majeurs commencent au niveau coccygien de la colonne vertébrale et s’étendent en remontant jusqu’au sommet du crâne.

D’autres chakras se situent dans les mains, et c’est en effet par ces derniers que s’écoule l’énergie Reiki. Il en existe également au niveau des pieds, des épaules et des articulations… Outre, les chakras sont reliés au plexus nerveux, lesquels sont eux-mêmes reliés, via les méridiens, au système endocrinien, et à différents organes, en fonction de leur localisation, comme par exemple le cœur….

L’état de santé général de nos organes dépend du bon fonctionnement de nos chakras donc de la bonne circulation du Ki (énergie vitale) à travers eux. Les chakras sont comparable à des saces d’aération par les quels circule l’air dans une maison : tant que les saces sont propres, on bénéficie de la bonne circulation de l’air, ce qui veut dire qu’on respire normalement. Mais si on ne les nettoie pas, les saces se bouchent, alors, l’air ne circule plus, donc on ne respire plus. Alors, qu’est-ce qui se passe ? C’est l’asphyxie… Ce qui se traduit par un état de santé déficient, l’apparition de maladies physique ou psychosomatique. En revanche, un bon fonctionnement des chakras nous garantira une bonne circulation de l’énergie vitale laquelle nous garantira à son tour un bon état général de santé.


Toutes nos activités physique, psychique et émotionnelle sont donc basées sur le fonctionnement des chakras

Les chakras constituent les sièges de notre conscience. Ils sont en association avec plusieurs corps composant la partie subtile de notre être. À savoir : les corps : étherique, astral, causal, aurique, mental et spirituel. De même ces différents corps sont, à leurs tours, associés à nos différents plans d’existence : spirituelle, psychique et physique. En effet, l’être humain, même si parfois il n’en a souvent pas conscience, est une composante du tout universel, comme il est en soi le tout universel lui-même. Un microcosme qui reflète le macrocosme; tel est d’ailleurs, le point de vue du Bouddhisme Zen, dans lequel il est dit : « le petit contient le grand et le grand contient le petit ».

Définitivement rien ne peut vivre sans sa relation au grand tout. Matériellement et énergétiquement l’être humain est en résonance avec le cosmos, ainsi l’éveil et le bon fonctionnement de ses chakras est très important dans la prise de conscience de ses différents plans d’existence. Car plus il épanouira et stimulera ses chakras, plus il va croître sur ses différents plans (spirituel, psychique et physique), et par le même biais, il améliorera son état de santé. Il s’ouvrira à lui-même, aux autres et à l’univers, avec lesquels il se sentira désormais en sécurité. Cela, à défaut de se replier sur lui-même par manque de confiance, par peur, douleurs et méfiance dans sa manière d’appréhender le monde.

C’est bien souvent le disfonctionnement énergétique du système chakral qui en ayant un impact sur les corps de conscience est responsable de ce profond malaise de vivre. En revanche, une activation et un bon fonctionnement du système chakral permet à l’être humain de s’enraciner dans la vie, de s’affirmer sur le plan social, et de connaître la joie de devenir enfin le seul capitaine au gouvernail de son existence…

Nous voyons donc que les chakras et les différents corps de conscience par lesquels transite l’énergie vitale, constituent chacun d’eux un maillon de la chaîne de notre anatomie énergétique. Sachant enfin, que les chakras étant entre eux en interconnexion, il est par conséquent très important, lors d’un traitement Reiki, de les traiter tous, sans exception…

En savoir plus / REIKI